Le Blog Mobilia

Investir à Athènes, bonne ou mauvaise idée ?

Investir à Athènes, bonne ou mauvaise idée ?

Investir à Athènes, bonne ou mauvaise idée ?

24 October, 2022

Quand il s’agit de parler d’immobilier en Grèce, on pense, le plus souvent aux fameuses maisons parées du blanc de colombe et du bleu de la mer Egée. On voit bien le petit port paisible ou le village perché au-dessus de l’eau à une hauteur d’aigle. 

Bientôt, les bouzoukis s’insinuent, dans nos visions de paradis, les innombrables plages soulignées d’eaux claires et transparentes. La petite taverne au bord de l’eau prolonge, avec le petit verre d’Ouzo et les plats savoureux et sensuels issus de la mer ou du grill ; le beau rêve que la Grèce éternelle diffuse tel un parfum de bonheur, le bien-être absolu que mérite chacun d’entre nous.

Au milieu de ce confort onirique, serait-il traumatisant de prononcer le mot d’Athènes ? Serait-ce un coup de tonnerre de Zeus propre à faire s’effondrer le doux rêve ? 

Il est vrai que la capitale grecque n’est pas  le choix immédiat dans l’esprit de l’acheteur qui pense aux vacances ou aux loisirs pour guider ses projets d’investissement immobilier.

Les professionnels qui développent des projets économiques, hôteliers ou purement immobiliers se tournent plus naturellement vers les grands centres urbains, et, à ce titre, Athènes constitue une cible de choix.

Ces professionnels recherchent un environnement social, culturel et économique qui soit attractif pour leurs employés ou leurs clients. C’est alors que se révèlent, pour les particuliers, une série d’atouts qui mérite une attention spéciale quand il s’agit d’investir dans une propriété immobilière en Grèce. Grande ville universitaire, la capitale grecque attire également beaucoup de jeunes, de chercheurs et d’intellectuels.

En premier lieu, Athènes possède tous les équipements d’une grande capitale européenne au milieu d’un environnement architectural et historique millénaire. Si la ville est un passage obligé pour un voyage réussi en Grèce, au-delà de l’attraction évidente des grands sites antiques, au premier rang desquels, l’Acropole, Athènes est un creuset de vie et de culture insoupçonné par le commun des visiteurs. Cette ville compte plus de théâtre que Paris, la musique est partout et les musées complètent une offre culturelle importante.

Il faut dire encore que cette capitale est un être vivant riche de toute la diversité de la Grèce avec des habitants aux origines très variées, issus de toutes les régions. En effet, cette mosaïque humaine constitue la société athénienne dans une ville qui héberge, à elle seule, la moitié des quelque douze millions d’habitants que compte le pays tout entier.

Cette mosaïque humaine trouve, en écho, une mosaïque urbaine composée de quartiers dotés, chacun,  d’une personnalité propre.

De plus en plus d’européens découvrent les charmes particuliers de l’achat ou de la location d’un appartement ou d’une maison dans la capitale grecque, qu’il s’agisse d’investir pour les vacances, pour y passer de longues périodes et y travailler à distance, ou, plus pratiquement, de mettre son bien en location saisonnière ou permanente. 

Les jeunes et les célibataires apprécieront des quartiers comme Monastiraki, Psiri, Exarcheia ou encore Metaxourguio où la vie est trépidante au milieu des cafés et restaurants qui rivalisent d’originalité. Les familles pourront apprécier des quartiers plus populaires et middle class comme Kipselli, Mets, Koutaki, Petralona, Peristeri, Pagrati ou encore Néo-Kosmos, par exemple.

Les moyens de transports publics dans le centre sont très bien maillés et divers. Avec un pass combiné métro-tram-bus-trolley, la ville se livre dans tous ses recoins.

Les familles aisées trouveront, dans la proche banlieue nord d’Athènes, à Kifissia, par exemple, des biens assez chers mais de très haut standing. Appartements de luxe et maisons avec jardins.

Le quartier de Kolonaki recueille tous les suffrages parmi ceux qui aiment la vie urbaine et cosmopolitaine, à condition d’avoir un minimum de moyens car la zone est l’une des plus cotées et donc, des plus chères. 

Les inconditionnels du bord de mer viseront les quartiers sud, alignés comme des perles en collier le long de la riviera athénienne. On citera Alimos, Glyfada, Voula, Vouliagméni, Varkiza, entre autres.

Sur le plan financier, les prix sont très variés selon le quartier et de la nature du bien et les moyens de l’acheteur seront déterminants en fonction des ambitions géographiques sur la localisation du bien. Il serait donc hasardeux de se lancer dans l’énoncé de prix et d’estimations. Il est certain que les années miraculeuses sont derrière nous, et la notion de la bonne affaire acquise pour une bouchée de pain est, comme partout ailleurs, reléguée au rang de mythe.

Pourtant, il y a toujours de bonnes affaires à réaliser et les prix de l’immobilier sont bien inférieurs à ceux pratiqués dans les autres capitales européennes tout comme dans bien des villes de province.

Que dire sans risquer de décevoir notre lecteur ? Nous ne prendrons pas de risque en soulignant qu’on peut encore trouver, dans des quartiers simples, de bons appartements à moins de 150 000 €, qu’on peut trouver de très belles propriétés entre 300 000 et 800 000 €. Mais, nous ne livrons ces chiffres que dans le but de donner un ordre d’idée au lecteur toujours impatient de savoir.

Alors, nous pourrions affirmer, en guise se conclusion, que le choix d’Athènes sera toujours le bon. Mobilia Real Estate est implanté depuis longtemps dans la capitale et nous connaissons parfaitement le marché athénien dans ses moindres détails. Il y a certainement le coup de cœur de votre vie qui vous attend quelque part en ville. N’hésitez pas à nous contacter sur notre site internet ou, qui sait, en poussant la porte de notre agence. En entrant chez nous vous serez déjà un peu comme chez vous.